La spin-off Cytomine rejoint WSL

La spin-off Cytomine rejoint WSL

Cytomine, spin-off de l’ULg, a rejoint WSL ce 15 septembre !

 

Cytomine a été initiée en 2010 par Raphaël Marée, aujourd’hui accompagné de Grégoire Vincke, Renaud Hoyoux et Christopher Hamilton, et est sur la bonne voie pour révolutionner le monde de l’imagerie biomédicale. Comment ? Grâce à un logiciel open source d’analyse d’images de cellules et de tissus.

La Spin-off Cytomine s’est largement développée

Dans un premier temps, Cytomine a été initié en partenariat avec le Dr Cataldo, du Laboratoire de pneumologie et d’allergologie du CHU de Liège, dans le but d’accélérer la recherche sur le cancer du poumon.

Très vite, le logiciel s’est étendu à d’autres branches de la médecine et des sciences du vivant. Cytomine est également utilisé dans de nombreux programmes de recherche ainsi que pour enseigner l’histologie aux étudiants en médecine, en biologie et en médecine vétérinaire.

Qu’est-ce que Cytomine ?

Le logiciel libre Cytomine permet de consulter des images de très grandes tailles en ligne via une plateforme web. Quand on parle de très grande taille, on parle de “multi” gigapixels. Il n’y a aucune limite quant aux formats ou aux tailles des images via le logiciel qui facilite aussi le travail collaboratif.

Une révolution dans le milieu de l’imagerie médicale puisque le travail des professionnels de la santé était souvent rendu fastidieux et ralentit par le partage d’images sur support physique (les fichiers numériques étant trop lourds pour les partager via Internet).

Cytomine va réellement améliorer la qualité du travail des équipes médicales multidisciplinaires.

Cytomine dans le domaine médical mais pas que…

La spin-off ne compte pas se cantonner à l’imagerie biomédicale. Cytomine a déjà reçu des demandes de collaborations dans des domaines complètement différents tels que la restauration d’oeuvres d’art et l’imagerie spatiale.

Cytomine, une spin-off innovante

Cytomine n’est pas seulement innovante dans le produit qu’elle propose. Elle se démarque aussi de par son statut particulier. Depuis février 2017, Cytomine est une coopérative à finalité sociale.

Une innovation dans la façon d’entreprendre puisqu’elle est la première spin-off de l’ULg à avoir ce statut. Les fondateurs du projet voulaient mettre en avant les valeurs de l’open source et de la structure en coopérative à finalité sociale.

WSL compte Cytomine parmi ses spin-off !

Depuis le 15 septembre 2017, Cytomine a rejoint WSL pour continuer à développer ses activités. Ils ont établi leurs quartiers au sein de The Labs et c’est avec beaucoup de fierté que WSL les y accueille. Spin-off à suivre…